La RT 2012 (Réglementation Thermique)

Voici un lien qui présente la RT 2012 :



http://www.rt-batiment.fr/batiments-neufs/reglementation-thermique-2012/presentation.html

(à copier - coller dans votre barre de recherche).

 

Conformément à l'article 4 de la loi Grenelle 1, la RT 2012 a pour objectif de limiter la consommation d'énergie primaire des bâtiments neufs à un maximum de 50 kWhEP/(m².an) en moyenne, tout en suscitant :

  • une évolution technologique et industrielle significative pour toutes les filières du bâti et des équipements,

  • un très bon niveau de qualité énergétique du bâti, indépendamment du choix de système énergétique,

  • un équilibre technique et économique entre les énergies utilisées pour le chauffage et la production d'eau chaude sanitaire.



Récapitulatif :

La RT 2012 est applicable à tous les permis de construire:



déposés à compter du 28 octobre 2011 pour certains bâtiments neufs du secteur tertiaire (bureaux, bâtiments d'enseignement primaire et secondaire, établissements d'accueil de la petite enfance) et les bâtiments à usage d'habitation construits en zone ANRU ;


déposés à partir du 1er janvier 2013 pour tous les autres bâtiments neufs à usage d'habitation (maisons individuelles ou accolées, logements collectifs, cités universitaires, foyers de jeunes travailleurs).


Pour les autres types de bâtiments du secteur tertiaire, la RT 2012 sera complétée pour une application prévue au 1er janvier 2013.

 

Label BBC (Bâtiment Basse Consommation)

 

Un bâtiment basse consommation selon la réglementation thermique française RT2012 est un bâtiment, dont la consommation conventionnelle en énergie primaire, pour le chauffage, le refroidissement, la ventilation, la production d'eau chaude sanitaire, l'éclairage et les auxiliaires techniques (pompes…), est inférieure de 80 % à la consommation normale règlementaire.

 

Les grands principes pour atteindre cet objectif sont :

 

  1. Une conception bioclimatique de l'édifice ou de la maison (compacité, orientations, traitement des façades par orientation, apport de lumière naturelle) permet d'approcher, à moindre coût, cet objectif.

  2. Une forte isolation thermique réduira considérablement les besoins en chauffage comme en climatisation. Cette isolation peut être extérieure en cas de façades maçonnées ou béton pour préserver l'inertie ou répartie en cas de construction de façades à ossature bois; elle permet d'éliminer la plupart des ponts thermiques. Ou elle peut être intérieure avec l'utilisation de rupteurs thermiques afin de traiter tous les ponts thermiques.

  3. Une parfaite étanchéité à l'air de l'enveloppe extérieure et des réseaux. En plus de limiter les pertes de chaleur par des fuites d'air directes, cette mesure permet de garantir la meilleure pérennité du bâtiment à terme (isolants, structure…).

  4. Une bonne performance des équipements techniques (éclairage, chaudière, pompe…) et étudiés pour obtenir le meilleur rendement (pas de surdimensionnement).

  5. C'est seulement ensuite que la question du mode de chauffage se pose. Gaz, bois, géothermie (électrique), pompe à chaleur (électrique), etc. La réglementation impose, au-delà d'une certaine surface, une étude comparative sur 20 ans des différents moyens de chauffage à disposition en considérant les augmentations prédites du coût des énergies. Elle impose également une possibilité de réversibilité du mode de chauffage.

  6. Les énergies renouvelables, bien que très vertueuses, n'apportent que de faibles économies en comparaison des points sus-cités. Il faut préciser que la pose de capteurs photovoltaïques ne réduit pas les consommations d'un bâtiment et que les capteurs pour l'eau chaude sanitaire doivent être bien dimensionnés pour ne pas surchauffer et donc se dégrader en été. Cela n'est plus tout à fait exact du fait de l'arrivée sur le marché des tubes sous vide pour la production d'ECS et de chauffage basse température.

 

source: https://fr.wikipedia.org/wiki/B%C3%A2timent_basse_consommation

SARL Anaïs Immobilier au capital de 2000 euros, n° Siret: 753 397 470 00018
17 Chemin la Mellière 50500 Méautis,
Tél: 06.50.42.66.40,

 

Mails: anaisimmobilier.calvados@gmail.com  ou  anaisimmobilier.manche@gmail.com
Carte professionnelle n° T 974 préfecture CAEN.



Mentions légales: Site créer sur WIX / Auteur : Anaïs OUTREQUIN